Maharishi et moi: Les secrets du gourou des Beatles

Maharishi et moi: Les secrets du gourou des Beatles

Les Beatles étaient à l'apogée de la célébrité rock quand ils ont compris qu'ils pouvaient atteindre des états de conscience plus élevés. George Harrison a appris que la pratique ne se limitait pas à la performance, il modifiait toute l'approche de la musique afin de fusionner le spirituel. Le guitariste du groupe le plus populaire au monde a ajouté tambura et sitar à son arsenal d'instruments à cordes, prenant des leçons du maître indien Ravi Shankar lui-même. Mais Harrison recherchait "The Inner Light", ce que John Lennon assurait aux auditeurs "Tomorrow Never Knows", titre suggéré par Ringo Starr. Le batteur du plus grand spectacle de la planète était également considéré par Maharishi Mahesh Yogi comme le meilleur méditant du quatuor. Ceci n'est qu'une révélation trouvée dans le livre Maharishi & Me de Susan Shumsky: À la recherche de l'illumination avec le gourou des Beatles.

Les Beatles se sont disputés avec Maharishi après que le groupe eut passé du temps à Rishikesh, en Inde, pour une retraite de méditation. Lennon a utilisé sa colère pour le gourou pour alimenter sa chanson "Sexy Sadie". Il a également utilisé l'évasion relaxante des pressions de la gloire pour écrire des douzaines d'autres chansons. Tous les Beatles l'ont fait. Paul McCartney a été le premier à distinguer Maharishi dans sa chanson "Fool on the Hill" de l'album et du film Magical Mystery Tour. La chanson est venue au début de leur relation avec Maharishi et était remplie de la promesse d'une illumination spirituelle à venir. Lennon en vint à la conclusion que l'homme la tête dans les nuages ​​se moquait de tout le monde.

Selon la plupart des reportages, des interviews et de la mythologie des Beatles, le groupe aurait quitté le camp de Maharishi parce que le célibataire maître spirituel aurait peut-être tenté d'allumer les gens avec plus qu'un sourire. La ligne à propos de tout abandonner pour s'asseoir à une table n'était qu'une exagération, car Mahesh s'attendait à ce que les Beatles versent leurs gains dans un compte bancaire suisse et que le groupe se hérisse d'être filmé à l'ashram. De l'autre côté, Deepak Chopra a également affirmé que les Beatles avaient été priés de quitter l'ashram parce qu'ils prenaient de la drogue.

Shumsky, qui enseigne la méditation depuis 50 ans, a fait partie du personnel personnel de Maharishi pendant six ans. Alors que ses 22 années passées avec le gourou gloussant ne faisaient pas toutes rire, l'auteur de Divine Revelation, publié par Simon & Schuster, Exploring Meditation, et plusieurs autres livres instructifs, a néanmoins pu faire l'expérience de la connaissance interne d'un cercle intérieur. Outre la séparation controversée des moyens, elle met également en lumière certains liens musicaux inattendus avec le mystique mythique. Shumsky a offert à Den of Geek une visite mystique et magique d'une des périodes les plus créatives du groupe.

Den of Geek: Avant d'entrer dans le mysticisme, je voulais commencer par de la musique. Que penses-tu de "Sexy Sadie" en tant que chanson?

Susan Shumsky: D'accord. Laisse-moi juste y penser dans mon esprit. Je pense que c'est une bonne chanson. Bien sûr, je suis un grand fan des Beatles. J'aime presque chacune de leurs chansons. Le seul que je n'aime pas, c'est ce stupide qui ne figure pas dans l'album blanc. "Mary Jane a eu mal à la fête." Ouais. J'aime "Sexy Sadie" en tant que chanson, mais je ne suis pas musicologue.

Lennon a également utilisé sa colère contre Paul McCartney dans sa chanson solo "How Do You Sleep", faisant référence à "Yesterday" et "Another Day". Pensez-vous que la phrase "fait un imbécile de tout le monde" était une référence à la chanson "Fool on the Hill", qui a été écrite avant le départ des Beatles pour l'ashram et ne voyait que des possibilités?

Eh bien, je n'ai jamais pensé à cela. "Fait un imbécile de tout le monde." Je veux dire, oui. Cela pourrait être parce que "Fool on the Hill" est définitivement lié au Maharishi. C'était écrit par Paul. Oui, mais ils étaient fâchés contre Maharishi, car ils avaient le sentiment qu'il les avait ridiculisés. Ils ont estimé qu'il les avait utilisés pour la publicité. Ce n’est pas seulement l’accord du film Apple Corps qui est allé au sud, mais aussi le fait que Maharishi a répété à plusieurs reprises à ABC qu’il ferait une spéciale avec les Beatles. En fait, Peter Brown s’est rendu à Stockholm avec Paul et George pour le courrier express. le but de lui dire d’arrêter de parler aux chaînes de télévision et de ne plus leur promettre qu’elles feraient une émission spéciale pour ABC. Ils étaient vraiment en colère et très déçus par Maharishi.

Vidéo du fou sur la colline

Sur quelle forme de yoga est basé TM? Est-ce le Kriya Yoga?

Je crois que c'est basé sur le Raja Yoga. Mais aussi, les mantras enseignés dans TM, ce sont des mantras tantriques. Il y a aussi un petit tantra jeté dedans. Le Kriya Yoga est un type de yoga qui utilise un focus spécifique dans les chakras et le long d'une sorte de circuit. C'est semblable à la méthode de méditation taoïste appelée l'orbite microcosmique, et cela n'a rien à voir avec la MT. Le Kriya Yoga a été très promu et enseigné par Paramahansa Yogananda. Il existe un lien entre le Kriya Yoga et George Harrison, en raison du livre Autobiography of a Yogi, qu'il a donné aux gens. Il donnerait ce livre aux gens parce que c'était son livre préféré. C'est l'un de mes livres préférés aussi. C'était certainement le premier livre spirituel que j'ai lu sur la méditation indienne, les gourous, les yogis et tout le reste.

Pourquoi les stars du rock trouveraient-elles du réconfort dans TM?

Eh bien, comme tout le monde le dirait: TM: Parce qu’il s’agit d’une forme de méditation très simple et facile à pratiquer. Ça marche. Il produit les résultats promis, et il est devenu populaire grâce aux Beatles. C’est pourquoi d’autres stars du rock ont ​​voulu s’engager dans le mouvement, à cause du succès des Beatles.

D'accord. Que pensiez-vous des Beatles?

Eh bien, vous savez, ils ressemblaient, tout comme le reste d'entre nous. Dans ce mouvement de contre-culture, nous recherchions tous le nirvana par le biais du LSD. Nous pensions que le LSD était le moyen d'y parvenir, car nous lisons The Psychedelic Experience de Timothy Leary et Richard Alpert. Je suis allé à une conversation en direct qu'ils ont fait, et ils se sont référés à la Livre des morts tibétain dans leur livre, et ils ont parlé de "Eteignez votre esprit, détendez-vous et coulez en aval." C'est une parole que John Lennon a utilisée dans l'une de ses chansons.

Vidéo de demain ne sait jamais (Remastered 2009)

"On ne sait jamais ce que demain nous réserve."

Il s'agissait spécifiquement du Livre des morts tibétain, de l'expérience psychédélique. Nous recherchions tous le nirvana, ou le satori, ou le samadhi, quelle que soit leur culture d'origine. Le nirvana serait bouddhiste, le satori serait bouddhiste zen, le samadhi serait indien, hindou. Nous recherchions cet état. Ce ne sont que trois mots qui décrivent le même état de ce qu'on appelle turiya, le quatrième état de conscience, au-delà de l'éveil, du rêve et du sommeil. Le quatrième état serait turiya, qui est samadhi, et cet état dépasse la dualité. C'est un état de profonde relaxation et de paix, d'intégrité et d'unité, un état de conscience sans limite, sans limites. Nous cherchions tous cela. Nous pensions que cela passerait par le LSD, mais ce n'est certainement pas le cas. En fait, j'ai vécu une expérience horrible et terrifiante la première fois que j'ai pris du LSD. Je ne suis pas descendu de la drogue pendant des mois. J'ai eu des flashbacks terrifiants LSD pendant des mois.

Les Beatles, lorsqu'ils ont rencontré Maharishi pour la première fois le 24 août 1967, ont indiqué à Maharishi qu'ils avaient essayé d'atteindre ces états de conscience plus élevés au moyen de drogues, mais que cela n'avait pas fonctionné. Cela n'a pas fonctionné pour eux. Maharishi, à un moment donné, a déclaré qu'il était très louable que les jeunes d'aujourd'hui essayent d'atteindre des niveaux de conscience supérieurs, mais les drogues ne sont pas le moyen de le faire. La méditation est le moyen de le faire.

Vidéo de Sexy Sadie (Remastered 2009)

Entrons dans le Sexy Sadie, les différentes versions et pourquoi les Beatles sont partis. Le livre Lennon Remembers et le livre de Peter Brown, The Love You Make, désignent l'actrice Mia Farrow comme l'objet de l'attention du gourou. Maintenant, cela a été refusé, mais elle-même et dans votre livre, vous la citez comme disant qu'elle pourrait distinguer une passe d'un Puja. Pourquoi a-t-il été refusé et quel en est le contexte?

C'était son anniversaire, le 9 février 1968, et Maharishi faisait toujours du puja pour des personnes proches de lui. Le Puja est une cérémonie qui se fait lorsque vous apprenez la méditation transcendantale. C'est une invocation des maîtres de la tradition sainte qui sont derrière la méditation transcendantale. C'est une cérémonie faite dans tous les temples hindous. Ils le font aux divinités dans le temple hindou. Ils le font à ce qu'ils appellent les murtis, qui sont les divinités dans le temple. Mais dans le cas de Maharishi, la puja est destinée à Guru Dev, le gourou de Maharishi. Il s'appelait Brahmananda Saraswati. Maharishi faisait la puja pour célébrer l'anniversaire de Mia, et il le faisait auparavant. Je faisais partie de son personnel pendant six ans et chaque anniversaire, il m'invitait dans sa chambre et nous faisions la cérémonie de la puja.

Il l'a fait pour son anniversaire, puis après la puja, il lui a caressé les cheveux. Le même soir, elle en a informé un groupe de personnes qui assistaient à une fête. Plus tard dans son autobiographie, elle a dit qu'il ne se caressait pas les cheveux. En outre, il mit ses "bras poilus" autour d'elle et essayait de la prendre dans ses bras. Mon amie Ned Wynn, qui était le fils de Keenan Wynn et le petit-fils d'Ed Wynn, acteurs célèbres du XXe siècle, Mia Farrow, lui a dit personnellement que Maharishi avait bien essayé de la faire s'allonger avec lui.

Lire la suite: Les Beatles: Blue Jay Way est un chef-d'œuvre caché

Ce soir-là à la fête, quand des gens se sont opposés à l’affirmation qu’il lui avait fait passer un passeport, elle a dit: «Écoutez, je ne suis pas un putain d’haltère. Je connais un laissez-passer quand je le vois. Les intentions de Maharishi, elle a insisté, "Écoutez, je connais une passe d'un puja."

Et vous croyez que c'est arrivé?

Oui, je crois que c'est arrivé. Trois décennies plus tard, elle déclara dans son autobiographie que, à cause de son état d'esprit à l'époque, même si Jésus-Christ essayait de la prendre dans ses bras, elle l'aurait mal interprétée. Elle a en quelque sorte rétrogradé et George Harrison également. En 1970, George a déclaré: «C’est probablement dans les livres d’histoire que Maharishi a tenté d’attaquer Mia Farrow, mais c’est une totale connerie. Il y avait beaucoup de flocons là-bas; toute la place était pleine de gens feuilletés. Certains d'entre nous étaient nous. »Alors George a totalement reculé. En fait, John Lennon n’a jamais fait marche arrière, contrairement aux autres Beatles.

lire plus – Les Beatles "Le bonheur est une arme à feu" déclenche le débat

Maintenant, Paul et Ringo n'étaient même pas là. Ringo a quitté Rishikesh après 10 jours et Paul après cinq semaines. À propos, Mia n'était pas là quand ils ont quitté l'Inde. Elle est partie le 7 mars. Les Beatles sont partis le 10 avril. Elle n'avait rien à voir avec le départ des Beatles. Les Beatles sont partis à cause de Rosalyn Bonas. C'était l'une des raisons pour lesquelles ils sont partis. Ils sont partis, numéro un, à cause du contrat de tournage tourné vers le sud. Le numéro deux, à cause de Rosalyn Bonas, et le numéro trois, si l'on en croit Deepak Chopra, dans son rapport du Times of India de 2006, George Harrison a affirmé que Maharishi leur avait demandé de partir.

Pourquoi?

Il leur a demandé de partir parce que certains membres de leur parti prenaient des drogues et de l'alcool. Je le crois parce que cela a également été vérifié par Mike Dolan. Mike Dolan vivait dans la pièce juste à côté de Rosalyn et, chaque soir, il écoutait Magic Alex et Rosalyn faire l'amour. Apparemment, Magic Alex faisait passer en contrebande de l'alcool dans l'ashram. Je ne sais pas pour le haschisch. Les seules histoires de haschisch que je connaisse sont celle de Donovan, où il a jeté dans le Gange le frère de haschich Mia, John Farrow, qui lui a été offert, et celui où Wonderwall Le réalisateur Joe Massot a fait passer du haschisch et imbibé de John Lennon. Je ne sais pas s'ils fumaient du haschich en dehors de ces deux personnes. Mais ce que nous savons, c’est que Rosalyn et Magic Alex ont dit aux gens de l’ashram que Maharishi lui avait fait une passe, et je crois que c’est vrai. La raison pour laquelle je crois que c'est vrai, c'est parce que je connais personnellement huit femmes à qui Maharishi a fait une passe, et qui ont eu des relations sexuelles avec ou qui ont été tenues de le faire.

Je veux réellement éclaircir ceci. Il y a deux questions différentes qui sont soulevées ici et qui sont des problèmes distincts. Premièrement, croyez-vous que le Maharishi aurait demandé aux Beatles, qu’il aurait échangé la renommée potentielle qu’il aurait pu obtenir de leur part et les aurait mis à la porte pour cause de drogue?

C'est une question intéressante. Je ne pense pas que c’était les Beatles qu’ils mettaient à la porte. En fait, je n'ai pas fini l'histoire de Mike Dolan.

D'accord.

Mike Dolan vivait juste à côté de Rosalyn à l'ashram, et un soir, Rhaghvendra, l'un des brahmacharyas de Maharishi, autrement dit des assistants personnels et proche de Mike Dolan, s'est adressé à Mike pour lui dire: "Maharishi s'en va demande à Rosalyn de partir. " Je crois que ce ne sont pas John et George qui ont été invités à partir. Je crois que Rosalyn et Alexis ont été invités à partir. Je crois que ce qui s’est passé, c’est que, une fois que les Beatles ont découvert que Ros et Alex avaient été invités à partir, ils ont tous été pris au dépourvu parce que Maharishi avait fait une passe à Rosalyn et ils ont décidé que tout le monde devait partir. C'est ce que je pense qui s'est passé.

Pensez-vous qu'il a effectivement fait une passe à Rosalyn?

Oui. Oui. J'ai même parlé à Rosalyn, mais elle ne voulait pas confirmer, mais une autre femme qui entretenait une liaison avec Maharishi pendant plus d'un an a confirmé qu'il avait définitivement réussi à passer à Rosalyn. Elle est très amie avec Rosalyn et je le crois. Mais je n'étais pas là, vous savez? Il n'a jamais fait une passe à moi.

Maintenant, c'est "faire une passe". Il n'a jamais été accusé de s'être forcé lui-même, n'est-ce pas?

D'accord. Il ne s'est jamais imposé à personne. Il a, dans quelques cas à ma connaissance, il s'est exposé.

C'est nouveau pour moi.

Je ne l'ai pas mis dans mon livre parce que je ne voulais pas y aller. Je ne voulais pas que mon livre soit entièrement consacré aux affaires sexuelles de Maharishi. Je ne l'ai donc pas mentionné dans mon livre, mais c'est la vérité. Il s'est exposé à quelques reprises dont les femmes m'ont parlé. Une de ces occasions, selon ma source très réputée, était Rosalyn.

D'accord. En ce qui concerne les choses que nous avons connues, à propos desquelles Lennon était contrarié, si les années 60 étaient une génération aussi radicale, pourquoi le Maharishi ferait-il une passe à quelqu'un qui contrariait autant les gens?

En raison du fait que Maharishi a prétendu être Bal Brahmachari, ce qui signifie "célibat de la vie". En fait, il a prétendu avoir même signé son nom: Bal Brahmachari Mahesh Yogi. Il était censé être célibataire, mais il ne l'était pas. En outre, il a encouragé ses disciples à être célibataires. Il a dit à ses préposés personnels d'être célibataire. Il a même dit aux mariés qu'ils devraient célébrer des mariages de célibataires. Je veux dire, il était très fort dans le plaidoyer en faveur du célibat et les gens se sont mis en colère parce qu'ils pensaient qu'il était un hypocrite.

Mais oui, dans les années 1960, je veux dire, par exemple, lorsque John Lennon est rentré en Angleterre après avoir quitté l'ashram, Paul a demandé ce qui s'était passé. John a dit que Maharishi avait fait une passe à la blonde américaine qui ressemblait à Mia Farrow. Paul a demandé: «Oui? Qu'est-ce qui ne va pas avec ça? »Se sentant dupé, utilisé et énervé, John répondit:« Eh bien, vous savez, il est juste un vieux putain de cafard, comme tout le monde. Putain, on ne peut pas suivre ça! "Paul dit," Mais il n'a jamais dit qu'il était un dieu. En fait, bien au contraire, il a dit: "Ne me traite pas comme un dieu, je ne suis qu'un professeur de méditation." Paul, qui pensait que ce n'était que le prétexte de John pour quitter l'ashram, a commenté: "C'est vraiment drôle , La réaction de John à cette affaire sexuelle. Cela me semblait un peu prude. Il est devenu public que nous n’aimions pas le Maharishi, mais je ne me suis jamais senti de la sorte. "

C'est vrai. Maharishi a toujours été comme ça. Il ne s'est jamais présenté comme une sorte de gourou spécial auquel les gens devraient se plier. En fait, il ne permettrait jamais à quiconque de toucher ses pieds, ce qui est la norme en Inde. Quand vous allez chez un gourou, vous touchez leurs pieds, ou même vous prosternez devant eux, vous savez? Il Maharishi ne laisserait jamais personne faire cela. Il a toujours dit: "Je ne suis qu'une personne ordinaire. Je ne suis qu'un professeur de méditation." Et c'est ainsi que Paul McCartney a répondu à Lennon, selon la biographie de Paul écrite par Barry Miles.

Vidéo de The Inner Light (Remastered 2009)

Quelle énergie apporte le célibat?

Cette même énergie de kundalini que le Kriya Yoga et le Kundalini Yoga augmente. C’est l’énergie spirituelle dans le corps, vous êtes censé la laisser couler tout le temps vers le haut et ne jamais la laisser tomber. En d'autres termes, ne jamais éjaculer. Ne jamais avoir un orgasme, car cela amène cette énergie spirituelle. Lorsque vous éjaculez, l'énergie spirituelle se perd. C'est traditionnel. Je veux dire, c'est la raison pour laquelle les gens sont célibataires. C'est la raison pour laquelle même les moines et les nonnes sont célibataires, et pourquoi les gens en Inde deviennent célibataires sadhus et sanyasins, qui sont des chercheurs spirituels. Ils font en sorte que l'énergie circule le plus possible vers le haut et évite même les éjaculations nocturnes. C'est la raison pour laquelle ils portent le pagne. Dans le livre, j'explique comment le pagne est enveloppé afin que vous ne perdiez pas votre énergie la nuit. Tu te souviens de ça, dans le livre?

Oui. Oui. En fait, il y avait autre chose dans le livre que vous avez signalé. Parlez-moi de l'opposé de cela. Krishna avait un gros appétit sexuel. Parlez-moi un peu de la magie de cela.

Eh bien, Krishna, je pense que cela n’est pas censé être pris littéralement comme une relation sexuelle avec un million de Gopis. Krishna est censé représenter l'absolu et les Gopis dansants sont censés représenter le jeu de l'absolu. En d’autres termes, nous avons la conscience pure absolue, qui est la base de tout dans l’univers, puis nous avons la création dualiste relative, qui est comme une pièce de théâtre ou un drame, ou une danse qui se passe tout le temps. C'est supposé être une analogie, je pense, plus qu'une chose réelle, mais oui. Certaines personnes le prennent à la lettre et pensent que, puisque Krishna avait des relations sexuelles avec toutes ces femmes et que Maharishi avait des relations sexuelles avec beaucoup de femmes, cela signifie que Maharishi est Krishna. C'est une idée folle que je trouve juste idiote, mais certaines personnes le croient réellement. J'en ai entendu parler par certaines personnes qui pratiquent la MT, croyez-le ou non.

lire la suite: La tournée des Beatles dans le mystère magique aurait pu être un grand classique du Prog Rock

D'accord. Vous incluez également dans le livre une citation de Lennon disant qu'il ressentait une sorte de magnétisme le tirant. Est-ce que cette paranoïa, ou est-ce que de telles choses sont possibles pour quelqu'un qui pratique ce genre de chose?

Oui. Maharishi était incroyablement magnétique, incroyablement charismatique. Il était la personne la plus puissante et magnétiquement charismatique que j'ai jamais rencontrée. Il était également la personne la plus heureuse que j'ai jamais rencontrée et il était rempli de cette énergie que vous vouliez être tout le temps près de lui. Tous ceux qui faisaient partie de son personnel, nous nous sommes battus pour entrer dans la pièce avec lui. Nous étions continuellement en compétition pour l'approcher, l'approcher, et la raison en est que lorsque vous étiez proche de lui, vous ressentiez ces vagues de félicité venant de lui, surtout de ses yeux. S'il vous a regardé, il y a eu un transfert d'énergie, ce qui est d'ailleurs traditionnel en Inde. Ce transfert d'énergie, vous l'obtenez par osmose, simplement en vous asseyant près de lui, mais s'il vous regarde et met son attention sur vous, il est énormément amplifié. Vous ressentez ces vagues de félicité et d’amour, cet amour inconditionnel comme jamais auparavant. C'est pourquoi tant de gens ont été attirés par Maharishi. Il avait ce charisme, cette Shakti qu'il transmettait à son entourage. Ouais. C'était très compétitif.

D'accord. Est-ce la même chose que Shaktipat?

Oui.

Quand les gens vont chez les Saints Hugging ou Mère Meera, c'est pareil?

Ils transfèrent leur énergie de cette façon. Maharishi le transfère à travers ses yeux. Certaines personnes transfèrent par leur contact. On a dit que Jésus le transférait par son contact, comme l'histoire de la femme touchant l'ourlet de son vêtement et où Jésus sentit l'énergie le quitter. On en parle aussi dans la Bible. Ouais.

Vidéo de toi sans toi (Remasterisé 2009)

Après le départ de Harrison, le Maharishi est devenu un disciple du Bhaktivedanta?

Droite. Il était impliqué avec Bhaktivedanta. Il a été impliqué dans ISKCON, la Société internationale pour la conscience de Krishna, et il leur a laissé de l'argent. On me dit qu'il a également laissé de l'argent à TM dans son testament.

Mais je vous le dis, George Harrison était extrêmement déçu. Il a été tellement dévasté par cette scission avec Maharishi, et les gens ne le savent pas, car les Beatles n'en ont pas parlé. À leur retour, ils ont fait un pacte pour ne pas parler de la raison pour laquelle ils ont quitté l'Inde. Un membre de ma famille que j’ai interrogé et qui était très proche de George Harrison m’a raconté qu’il avait été complètement dévasté par cette expérience de scission avec Maharishi, car il avait mis beaucoup de confiance en Maharishi, et ils l’ont fait. John et George sont restés à Rishikesh pendant deux mois. Ils étaient donc très investis et ils étaient très contrariés et désillusionnés. John était extrêmement en colère. C'est la raison pour laquelle il a écrit "Sexy Sadie". Il était tellement en colère. George n'était pas en colère comme ça, mais il était juste triste, bouleversé et dévasté.

Est-ce que ce sont les affaires, le film ou le scandale sexuel qui les ont fait quitter? Parce que tous les trois semblent avoir le même poids.

Je pense que tout d'abord, il y avait le film. Je veux dire, imaginons que ce contrat soit signé derrière votre dos et que vous ne le sachiez même pas. Tôt dans la matinée, John Lennon, la tête au lit et le regard maussade, ouvre la porte de son bungalow. Un caméraman et un réalisateur crient "Action!" Et maintenant, vous êtes censé jouer à deux bits dans le film de quelqu'un d'autre et, dans l'intervalle, votre équipe est assise à Delhi et attend votre venue à Rishikesh pour faire votre film. Une autre équipe se présente: "Lights, camera, action ", vous savez. Donc, John et George ont refusé de quitter leur chambre et ils n'iraient pas dans la salle de conférence où la lumière et la caméra étaient installées. Ils étaient très en colère, évidemment.

Ensuite, il y a la chose ajoutée à propos de Rosalyn. Je ne pense pas que cela ait probablement autant de poids que l'affaire du film car je pense qu'ils ont vraiment eu le sentiment d'être utilisés. Écoutez les paroles de la chanson. "Vous vous êtes moqués de tout le monde." Ils ont estimé que Maharishi les utilisait depuis toujours pour faire de la publicité. Même si, en passant, ils n'ont jamais payé un centime à Maharishi pour suivre le cours, quoi que ce soit. Maharishi les a toujours traités comme des rois, comme des invités, et c'était également le cas de Mia Farrow. Je n'ai jamais payé un centime à Maharishi.

Lire la suite: «Comment dormez-vous?» de John Lennon La vidéo révèle des troubles

Mais ils ont quand même senti qu'ils étaient utilisés. Absolument. Maharishi s'en est servi, car il est devenu très populaire grâce à son association avec l'aide de ses amis les Beatles. Mais Maharishi est devenu de plus en plus célèbre dans les années 1970, des années après que les Beatles l'aient quitté.

Tony Cox, l'ex-mari de Yoko Ono, quel était son lien avec TM?

Tony Cox était un pratiquant de MT et il est devenu enseignant. Il méditait sur le parcours à Majorque en Espagne avec sa nouvelle épouse, Melinda Kendall, qui n'était pas Yoko Ono. Il avait la garde de Kyoko, sa fille, puis John Lennon et Yoko se sont présentés à Majorque pour "récupérer" l'enfant. Alors, ils ont découvert où se trouvait la garderie et ont kidnappé l'enfant à 13 heures. Ils ont été arrêtés à 17 heures et, ce soir-là, à 20 heures, ils avaient rendu l'enfant à son tuteur légitime, qui était le père, Tony. Ensuite, John et Yoko ont obtenu la libération conditionnelle leur permettant de quitter Majorque. Et ils ne seraient pas emprisonnés tant qu'ils quitteraient le pays et reviendraient à Paris par avion. Pendant ce temps, ils se sont liés d'amitié avec l'agent de police là-bas et ils prenaient le thé avec lui. Il a eu l'occasion de sortir avec des célébrités, alors il les a laissées partir.

Tout le monde sait que Prudence Farrow est "Chère Prudence", mais vous aviez un point de vue différent. Tout d'abord, enseigne-t-elle toujours la MT?

Elle le fait certainement et elle enseigne également le yoga. Je veux dire, des exercices de yoga. Elle enseigne également le sanscrit.

Vidéo de Dear Prudence (Mix 2018)

Parlez-moi de la distraction qu'elle a trouvée dans l'ashram qui a conduit à "Chère Prudence".

Il y avait, voyons, probablement sept puris, puri signifiant la caserne. Chaque personne avait sa propre pièce séparée. Il y avait ces casernes en forme de U et Prudence était logée dans la même caserne que les Beatles. Elle détestait ça, parce qu'elle voulait avoir une méditation silencieuse. Elle était vraiment dans les méditations. Très, très envie de passer tout son temps les yeux fermés. Elle était comme moi, obsédée par la méditation. Je ne voulais pas sortir. Elle voulait rester en silence et elle n'aimait pas le fait que les Beatles faisaient tout ce bruit, et Maharishi a demandé à John et George de la surveiller. Paul et Ringo étaient déjà partis à cette époque. John et George la regardaient un peu et un jour, ils ont fait irruption dans sa chambre en chantant "Ob-La-Di, Ob-La-Da" et en chantant "Lonely Hearts Club Band du sergent Pepper". Elle était gentille avec eux et pensait qu'il était doux qu'ils se soucient d'elle et chantent pour elle, mais elle voulait juste qu'ils partent pour pouvoir méditer en silence. Ils ne lui ont jamais chanté "Dear Prudence", en fait.

Droite.

Mais à la fin de leur séjour, quand George partit, il lui dit que John Lennon avait écrit une chanson pour elle. Maintenant, elle craignait que cette chanson se moque d'elle. Elle avait des flashbacks terrifiants de LSD sur le parcours et avait un épisode psychotique très grave, qu'elle a surmonté avec les conseils de Maharishi. En tout cas, George Harrison a envoyé une note à Prudence pour lui dire que John Lennon avait écrit une chanson à son sujet. Ensuite, elle n'a pas entendu la chanson jusqu'au Album blanc est sorti et quand elle a entendu, elle était si heureuse, parce que c'était une chanson si douce, et elle était tellement heureuse qu'ils ne se moquent pas d'elle. Elle avait peur qu'ils se moquent d'elle à cause des horribles choses qu'elle a vécues là-bas.

Juste pour le plaisir, j'ai deux questions de référence de film que j'ai pour vous. Le film Yellow Submarine, Jeremy Hillary Boob, pensez-vous qu'il est le Maharishi?

Sensationnel. C'est une idée intéressante. Il ne m'est jamais venu à l'esprit. L'homme de nulle part. Je n'ai jamais pensé à cela, mais la réalité est que les Beatles n'avaient rien à voir avec la création de ce film. Absolument rien à voir avec ça. Il a été créé par le génie artiste Heinz Edelmann avec l'aide d'animateurs incroyablement talentueux et de centaines d'artistes bénévoles non rémunérés à Londres qui ont travaillé dessus au milieu de la nuit.

Les Beatles contribueraient de petits morceaux, mais ceux qui les ont écrits connaissaient, je suppose, la mythologie des Beatles et en jouaient.

Eh bien, les Beatles n’ont rien à voir avec Sous-marin jaune. Ils ont détesté l'idée. Ils craignaient que cela ressemble à la caricature réalisée au Canada. Ils ont détesté les petites figures qui en ont été tirées et ils ont détesté cette caricature. Ils ont pensé que Yellow Submarine serait semblable à celui-là. Mais ensuite, quand ils ont vu cela, et ils ont vu à quel point c'était un chef-d'œuvre et à quel point c'était incroyable, ils voulaient alors être impliqués, mais c'était trop tard. La seule chose qu'ils ont apportée a été ce petit camaïeu à la toute fin du film, et c'est tout.

Je dirais non, Jeremy Hillary Boob ne peut pas être Maharishi, car ils ne sont pas impliqués dans le film. Mais vous savez, il y a beaucoup de choses cachées très intéressantes à propos de Sous-marin jaune. Je l'ai étudié parce que j'étais l'un des conférenciers invités à une projection de Yellow Submarine. J'ai beaucoup étudié tout ce qui concerne Sous-marin jaune.

lire plus: Le film d'aide des Beatles est plus influent que vous ne le pensez

Le film Help !, c’est bien avant le Maharishi, mais c’est vraiment là que George a découvert un sitar et découvert l’Orient. Maintenant, les gens au cœur de l’aide! ne sont pas leurs voyous, ils ne sont pas shaivistes du Cachemire, mais pensez-vous qu'il existe une ligne directe de l'aide! au maharishi?

Absolument. Eh bien, ils étaient dans la pensée orientale depuis le début. Comme je l'ai dit, c'était les années 60. Nous étions des enfants de fleurs. Nous étions tellement dans la sagesse orientale et la philosophie orientale. Nous cherchions le nirvana. Nous cherchions une conscience supérieure. Nous avons dû regarder à l'Est pour chercher cela, parce que ce n'était pas disponible à l'Ouest. Nous recherchions tous des réponses à la philosophie orientale. J'étais sur le même chemin que les Beatles. Nous pensions que nous y arriverions par la drogue, tu vois? Parce que c'est ce qu'ils nous ont dit. Des gens comme Timothy Leary. C’était la mode la plus populaire à l’époque: être dans l’hindouisme, la philosophie hindoue, le tantra ou quoi que ce soit, quel que soit le chemin choisi: Vedanta, Raja Yoga, Bhakti Yoga, Karma Yoga, tous les différents chemins du yoga. Le tantra yoga en fait partie. C'est le culte de Kali. Kali est fait dans la secte tantrique, qu'ils appellent le sentier de gauche. Oui. Il y a une référence directe à la sagesse orientale à l'époque Aidez-moi!. Oui.

Qu'est-ce qu'un gourou?

D'accord. Le mot "gourou" vient de deux racines, "gu" et "ru", qui signifient "lumière" et "ténèbres". Vous avez le gourou qui éclaire les ténèbres et le traduit littéralement par "enseignant". Un gourou est un enseignant. Celui qui éclaire les ténèbres.

Êtes-vous un gourou dans la pratique de la révélation divine?

Je ne m'appelle pas un gourou. Je suis un professeur de méditation.

La révélation divine est-elle une extension de ce que vous avez appris de TM?

Ce n'est pas du tout une extension de TM. C'est un genre de pratique complètement différent. Il n'utilise pas de mantra. Ce n'est pas basé sur TM du tout. Le principe principal de celui-ci est, "Demandez et il vous sera donné." Il s'agit de demander et de recevoir, et de pouvoir communiquer directement avec Dieu. Etre capable de communiquer directement avec votre moi supérieur et de recevoir la sagesse, l'inspiration, la guérison, des idées créatives, être capable de converser avec votre moi supérieur, d'obtenir des réponses à vos questions, d'obtenir des conseils et d'avoir un contact direct avec la présence divine c'est en vous. C'est juste fait simplement en le demandant. Il n'y a pas de mantra impliqué ou quelque chose comme ça.

Dans le livre, vous décrivez comment vous l'entendez réellement. Parlez-moi un peu de ça.

Eh bien, il y a trois façons de recevoir des messages de l'Esprit, avec un S majuscule. C'est soit par la vision, qui est la clairvoyance, ou l'ouïe, qui est la clairaudience, ou le sentiment, qui est la clairsentience. L'audience serait d'entendre la voix intérieure, ou la petite voix calme à l'intérieur, j'aime l'appeler. Vous communiquez avec cette présence divine en vous et vous recevez les messages de l'une de ces trois manières, et les mots en font partie. Vous entendrez une voix qui vous parlerait, et cela ressemble à vos propres pensées, vraiment, mais le type de vibration est différent. C'est une qualité vibratoire supérieure. J'aime vraiment la pratique. C'est pourquoi je l'enseigne et j'ai écrit beaucoup, beaucoup de livres à ce sujet. Je le préfère à la MT, même si je pense que la TM est en fait une pratique de méditation merveilleuse. Je l'ai fait pendant 22 ans. Je l'ai aimé. Même aujourd'hui, je recommande aux gens de le faire, en particulier s'ils sont extrêmement stressés ou s'ils ne sont qu'un débutant qui veut apprendre un moyen simple de méditer qui fonctionne, je leur dis: "D'accord, allez-y. TM. Si vous êtes vraiment stressé, cela vous aidera. Cela vous calmera. Cela réduira votre tension artérielle et vous vous sentirez beaucoup mieux physiquement, émotionnellement et de toutes les manières. "

Je pense toujours que TM est génial, mais je ne le pratique pas. Je pratique cette autre forme de méditation que j'aime mieux. Ma forme de méditation est beaucoup plus un chemin de dévotion. C'est beaucoup plus de dévotion à Dieu, dirons-nous.

Je comprends. Vous avez travaillé et vécu dans l'ashram du Maharishi pendant 22 ans. Avez-vous eu de la difficulté à sortir?

En fait, je me suis fait virer. J'étais sur la liste noire, alors sortir n'était pas difficile du tout. After so many years in the ashram, and then I was promoting and teaching Divine Revelation, and that didn't go over too well with the people in charge there, the executive board. They didn't think it that was too cool, for a TM teacher to be doing anything else. It was extremely strict. By the 1980s, TM was no longer just a meditation technique you did 20 minutes twice a day. It became a cult, basically. It overtook our lives. It wasn't just about the meditations in morning and evening. Now we had to follow all these practices, all the time, and we couldn't be off the program. If we were off the program, then we would get kicked out. I was actually teaching another form of meditation. That was way off the program. That was definitely not allowed.

I have to say, the straw that broke the camel's back for me was when I went to the MIU Library in Fairfield, Iowa, the Maharishi International University Library there, and I noticed that all the spiritual books had been purged from the library. Books like Yogananda's books, Vivekananda's books, Ramana Maharshi's books, all the spiritual books, all the new age books had been removed from the library, and people were no longer allowed to read those books. In fact, it was so strict that people weren't allowed to visit any other spiritual teachers, and they couldn't even take a vacation to India. It was just so heavy-handed, very strict. And people like John Gray and his wife Barbara DeAngelis, at the time, they were teaching relationship courses. Had nothing to do with meditation, and they got blacklisted for doing that. Crazy.

It just became impossible, and by the way, I was blacklisted and I didn't care. By that time I was already very much involved with Divine Revelation, but I couldn't really stay there, because everybody was giving me dirty looks, and I was persona non grata. I had to leave, so I left.

And the Maharishi played psychological games with you as well throughout your entire tenure?

He certainly did, and I have to just say that that's traditional, though, in India. That's the way gurus work. If you read about it, for example, in Autobiography of a Yogi, which is the classic book about the guru-disciple relationship, you find that Yogananda's guru did exactly the same thing.

There are other examples, too. Milarepa was another book about that, and also Irina Tweedie's books Chasm of Fire et Daughter of Fire. Her books talk about that too. There are few books, a handful of books that talk about what it's really like to be in an ashram with a spiritual master from the Far East, and it's rough. It's like being with a military drill instructor. They break down your ego. That's what the military does, too. Very similar.

I know how many of the songs are related to the stay at Rishikesh,  and some I hadn't realized. But let's start with "The Continuing Story of Bungalow Bill," because your book gets into it. Just say that quickly, because then people will read the book for the rest of it. Don't tell the whole story.

Bungalow Bill was a real person, Rik Cooke, and his mom was Nancy Jackson. They went out on a tiger hunting safari where they rode out on eight elephants that drove tigers into a kill zone, and then Rik killed a tiger. The lyrics of the song tell the entire story, of what happened. The song is a very accurate story of what actually went on in that tiger hunt. Nancy was taking the teacher training course, and her son Rik was visiting her. He was not on the course.

read more: The Beatles Got Back Where They Belonged In Rooftop Swan Song

D'accord. "Get Back?"

Well, "Get Back," people don't know about that, because it's not written anywhere except in my book and one other book by Paul Mason (The Beatles, Drugs, Mysticism & India), but I've known about it since the 60s, because Terry Gustafson was at the Berkeley TM Center. That was my TM center, and so he was a close friend of mine. He was originally from Tucson, Arizona. He was a ranger at the Sequoia National Park, and he had a very bad divorce. He was taking LSD weekly for six months, and then finally gave up on that, and then he learned TM in 1967 from Jerry Jarvis in Berkeley, and then at the end of 1967, he quit his Parks Service job, and he flew to Rishikesh.

Then one night, outside the lecture hall, he came across John Lennon, and Terry was dressed really conservatively in short hair and khakis. I think he might have exaggerated, but he described John as wearing a flowing paisley cape, an Indian shirt, a red sash, white bellbottom pants, and green Egyptian slippers with curled up toes, and his hair was dyed five different colors. I think that part is definitely an exaggeration. He said he was wearing eyeglasses with strobe lights built into the eyeglasses that flashed on and off. I believe that, because we did have those in the '60s.

John said to Terry, "Look at you. Look at me. One of us don't belong here. Get back to the forest. Get back to Tucson, Arizona. Get back where you belong." After that, every time John would see Terry, he would tell him to get back, when their paths crossed. Terry claims this is how the song "Get Back" was conceived, although I have to admit that Paul McCartney' wrote the song. It wasn't John.

"Not Guilty."

Harrison said that it referred to "the grief I was catching" from Lennon and McCartney for leading them to Rishikesh, and supposedly hindering the group's career and the launch of their Apple Records label." Another quote from George is, "It was me getting pissed off at Lennon and McCartney for the grief I was catching during the making of The White Album. I said I wasn't guilty of getting in the way of their career. I said I wasn't guilty of leading them astray, in our going to Rishikesh to see the Maharishi. I was sticking up for myself."

He said, "Not guilty for leading you astray on the road to Mandalay." That's the verse that refers to Maharishi. "I only want what I can get." Oh, and the lyric also said, "Not guilty for looking like a freak, making friends with every Sikh." Ouais. He was the one that was leading them into all this spirituality, and India. That's what he was talking about there.

Why Don't We Do it in the Road seems counterproductive to the celibacy, so why don't we?

Oh oui. Why Don't We Do it in the Road is great. Great song. Fun song.

Great vocal.

That was because in India Paul McCartney saw two monkeys copulating, and it occurred to him that people's sexuality should be natural, and simple, and as free as animals, so Why Don't We Do it in the Road, you know?

I always thought "Blackbird" was written in 1965.

"Blackbird" was written when they were in India, and when it was first written, Paul said it was because he heard a crow early in the morning in Rishikesh, and the crows are very loud in Rishikesh. It was screeching. It wasn't at all like the little tweeting birds you hear on the song. Nothing like that. He heard the crow, and it inspired him to write the song, but then years later he said that it was about an African American female, which in English slang would be a "black bird," going through the Civil Rights Movement. But that was not his original thought, and some commentators have said that he changed the song's meaning later on to ascribe more gravitas to the lyrics. In other words, he wanted to make it mean something. It's a beautiful song. It's my favorite song on the album.

Video of The Beatles – Revolution

"Revolution?"

Revolution is really important, because people have no idea what that's about. It's about the Maharishi effect. The Maharishi effect is this: Maharishi said many times that in order for the forest to be green, all the trees must be green. In order for the world to be at peace, all the people of the world must be at peace. This was the reason, the whole reason for teaching meditation to millions of people. He was trying to get as many people as possible to meditate so that he could change the course of events on the planet from so much war and suffering, and the bloodbath of the 20th century that had gone on, with 41 million people being killed in World War I, and 70 million people being killed in World War II, and all of the other wars that took place in the 20th century, which was just beyond imagination of how many people were killed.

Maharishi wanted to change the world through meditation, and he believed that just a small percentage of the population meditating would create a shift in consciousness and would bring about world peace. He believed that you never could create world peace through revolution or through signing treaties, or certainly not through war, or through any diplomatic approach. He believed the only way to create peace was through deep meditation, because the vibrations of peace would go into the atmosphere. He believed if he could teach a lot of people and have large groups meditating together, especially in war-torn areas or crime-ridden areas, that he would create peace. In fact, he proved it through scientific studies. He would send hundreds of people to a war-torn area in the Middle East, and also to crime-ridden areas, such as Washington DC at the time. Then his scientists would track the statistics, and they would see how when people would meditate in these large groups, that the crime rate would go down, the war would go down, subside, or at least have a vacation from it while the people were meditating there. He proved it, and that was what the song "Revolution" is about, actually, —the Maharishi Effect.

Maharishi & Me: Seeking Enlightenment with the Beatles' Guru is available at Amazon.

Culture Editor Tony Sokol cut his teeth on the wire services and also wrote and produced New York City's Vampyr Theatre and the rock opera AssassiNation: We Killed JFK. Read more of his work here or find him on Twitter @tsokol.

Laisser un commentaire